Faire un long trajet en voiture électrique, possible en 2016 ?


La vente de véhicules électriques en France ne représente qu'à peine 1% des véhicules mis en circulation pour les particuliers. Malgré tout, la vente reste en croissance. Plusieurs raisons peuvent expliquer le fait que la voiture électrique ne se soit pas encore démocratisée, et notamment sa faible autonomie réduisant quiconque à un faible rayon d'action. Sa durée de recharge est encore trop importante, et son réseau de distribution de recharge trop restreint. Les grands trajets sont donc pour le moment beaucoup trop compliqués pour la voiture électrique. Les ménages qui ont ce genre de véhicules possèdent souvent un deuxième véhicule pour les grands trajets, à pétrole cette fois-ci…

L'autonomie reste le frein majeur

Si l'on prend l'exemple d'un parcours entre Paris et Marseille on s'aperçoit que ce type de distance reste difficile au volant d'une voiture électrique. Avec une voiture électrique telle qu'une Nissan Leaf Electrique 5 portes, le trajet sera par exemple de 13h comprenant 5h30 d'arrêts cumulés uniquement pour la recharge de la batterie qui nécessite 11 pauses de 30 minutes pour refaire le plein.

La plupart des voitures électriques ont une autonomie de 130km ce qui est bien inférieur à n'importe quel moteur à deux roues de faible cylindrée ! Seules les voitures électriques haut de gamme ont une autonomie "convenable" de 500km.

Des progrès attendus sur la voiture électrique

L'électricité est l'énergie de l'automobile qui a le plus de progrès à effectuer pour avoir une synergie intéressante autant sur l'aspect pratique que financier. Mais elle arrivera sans doute à réaliser de gros progrès dans les années à venir. Les véhicules à zéro émission pourraient toutefois se développer fortement et se démocratiser dans les environs de 2030 même si l'on s'attend à une première poussée de croissance vers 2020.

 
vacances voiture electrique